Revue de Presse

Article du journal Nice Matin du 27/01/2009


setwidth600-phtimg-9144

Kevin Diaz goûte à l’élite

Après Nicolas Nkoulou, Yohan Thuram, Yohan Mollo et Alexandre Licata, c’est le jeune Kevin Diaz, 20 ans, qui a goûté dimanche aux joies d’une première titularisation avec les pros lors d’un match officiel.

Face à Nice, bien calé sur son côté gauche, le Monégasque, qui avait déjà disputé 20 minutes de L1 à Grenoble cette saison, n’a pas mis trop de temps à se mettre en valeur, dévoilant ses qualités de vitesse et de percussion.

Elles avaient déjà fait les beaux jours de l’équipe réserve la saison passée avec, à la clé, un titre de champion de France des réserves professionnelles. « Il peut jouer sur les deux côtés, à droite ou à gauche, détaille Frédéric Barilaro, directeur du centre de formation, mais j’aimais bien la deuxième option qui lui permet de rentrer intérieur ».

Ricardo : « J’étais sûr que ça allait marcher »

 

A l’issue de cette belle histoire, le gaucher au gabarit léger (1,74 – 65 kg), natif d’Istres, avait signé un premier contrat pro d’un an qu’il serait actuellement en passe de prolonger. Après une bonne préparation estivale, il avait toutefois eu « un coup de moins bien ».

« Je l’ai pris à part et lui ai dit de rester motivé, explique Ricardo. Il a rejoué en CFA et j’ai toujours eu de bons échos. Ensuite, il a disputé un bon match amical contre la Juve, début janvier. Puis il y a eu cette opportunité avec les blessures d’Alonso et Meriem. J’étais sûr que ça allait marcher ».

« Pour une première, dimanche, j’ai trouvé qu’il a fait des choses intéressantes, poursuit Barilaro. Par moments, il s’est montré un peu timide dans ses choix, il aurait peut-être pu aller plus loin dans ses intentions. Mais c’est un garçon bien éduqué, sympa. Il a eu sa chance et ça fait plaisir ».

« A lui de confirmer »

 

Le plaisir fut bien sûr partagé par l’intéressé.

« Une première titularisation en Coupe de France, en plus dans le derby, c’est fabuleux, confiait-il après la rencontre. Tout le monde m’a encouragé et je me suis rapidement bien senti dans le match ».

La suite ? Il l’envisage modestement avec « le plus possible d’apparitions dans le groupe ». Ricardo assure quant à lui qu’il aura certainement « plus de temps de jeu avec les absences de Meriem et Alonso » avant d’ajouter : « C’est à lui de confirmer ». Dès samedi contre Grenoble ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*