Interviews

Interview de Kévin sur le Site Officiel de Metz du 11/08/2010


vign_kevin_diaz_b

Kévin Diaz :  »Sans mes coéquipiers,
je n’existe pas »

 

 

 

Deuxième partie de l’entretien avec Kévin Diaz, qui a rejoint les rangs messins récemment.

Quelle relation entreteniez-vous avec Dominique Bijotat ?

K.D. : « Il était le directeur du centre, j’avais de très bons échanges avec lui. Lorsqu’il a été question de me proposer un contrat pro à l’ASM, il s’est prononcé en ma faveur. Cet été, lorsque je l’ai eu au téléphone, il m’a dit : ‘si Monaco ne te garde pas, je compte sur toi avec Metz !’ J’ai voulu tenter ma chance mais cela n’a pas marché, je suis donc ici avec l’envie de m’épanouir. C’est une bonne chose pour moi que de le compter comme entraîneur, il connait déjà ma façon de jouer et sait exactement comment il pourra m’utiliser au sein de son équipe. »

Justement, quels sont vos caractéristiques de joueur ?

K.D. : « J’aime bien avoir le ballon dans les pieds et jouer vers l’avant. J’attache de l’importance à finir mes actions, je n’hésite jamais à me présenter dans la surface si une action a été développée de l’autre côté. J’espère parvenir à m’exprimer au sein de l’équipe. En Ligue 2, ce n’est pas toujours évident car il y a beaucoup de contacts. Mais ce n’est pas grave, si on m’empêche de passer, j’obtiendrai des coups francs ! J’ai l’habitude. D’ailleurs, le coach m’a souvent dit : ‘tu as un jeu à prendre des coups’. »

Vous avez assisté au match Metz – Evian TG FC. Qu’en avez-vous pensé ?

K.D. : « Nous avons eu la maitrise du jeu. Mais dans les zones décisives, nous ne nous sommes pas montrés suffisamment agressifs. Lorsqu’on est face au but, il faut être un tueur. C’est la même chose derrière. A côté de cela, je trouve que l’équipe a bien gardé le ballon, c’était assez plaisant par moments. Lorsqu’on est un joueur à tempérament offensif, on se dit qu’au sein de cette formation on ne passera son temps à courir derrière la balle ! Il faudra réussir à conserver cela sur la durée. Je me méfie car tous les matches sont différents. »

Estimez-vous pouvoir apporter votre agressivité dans le domaine offensif ?

K.D. : « En tous cas, je vais tout faire pour essayer de me montrer décisif. Mais je ne suis pas tout seul sur le terrain. Sans mes coéquipiers, je n’existe pas. Dès vendredi, à Laval, j’espère que nous ferons un bon résultat. Ce serait une bonne chose de ramener des points, car ensuite nous recevons deux fois d’affilée ! »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*